El Calafate, la turística (15/02/2011 - El Calafate)

par Asuka et Guéno  -  15 Février 2011, 23:29  -  #Carnet de route

L'arrivée en ville (13 et 14/02)


     Cinq heures de bus en direction du Nord-Est et nous arrivons au centre d'une petite ville pleine de touristes du monde entier et de boutiques qui leurs sont dédiés. Un peu sceptiques, nous parcourons les rues à la recherche d'un hôtel au prix correct (pas gagné...). Finalement, nous logeons dans un bungalow avec cuisine, internet et surtout, à deux pas de la panadería (boulangerie) Don Luis qui va nous nourrir de ses facturas (viennoiseries) qui déchirent tout !


     Hormis la torpeur estivale qui règne en journée à El Calafate, et les troupeaux de touristes, nous sommes en plus confrontés au problème des banques : soit elles n'ont plus de billets... soit elles refusent nos cartes ! Mais la situation se débloque après avoir essayé toutes les banques de la ville. Ouf !

 

DSCF0319.JPGEl Calafate : chevaux entre lagune et Lago Argentino


Un petit coin de paradis (14/02)

 

     Les questions pragmatiques réglées, nous allons nous balader à l'orée de la ville, dans une réserve ornithologique, la Laguna Nimez. Entre le rose des flamants, la course libre des chevaux et les grandes étendues d'eau turquoise et argentée du Lago Argentino, un sentiment paisible de liberté naturelle se dégage. Nous croisons un petit caneton perdu sur le chemin cherchant une mère en chacun des passants, se prêtant volontiers au jeu (de l'oie ?).

 

SANY3144.JPG

 

DSCF0308.JPG

Image fugace de deux flamants au-dessus d'El Calafate


Glacés, au pied du Perito Moreno (15/02)

 

     Mais, comme tous les autres touristes, nous sommes là pour le fameux glacier Perito Moreno (il appartient au Hielo Continental Patagónico s'étendant sur 300 km et formant le plus gros bloc de glace après l'Antarctique). Nous partons donc pour le circuit habituel : bus et parcours très encadré par des gardiens nichés à tous les coins.

 

SANY3159.JPG

     Cependant, le spectacle en vaut la peine, malgré la horde d'appareils photo et de « Ohohooooooooooo » dès qu'un morceau de glace s'écroule dans le lac, accompagné du rugissement de son craquement si impressionnant.


     Si la plupart des gens se limitent aux terrasses face au glacier, nous faisons le tour complet de toutes les passerelles et nous remontons par la route, bien plus calme. Même si nous n'avons pas eu l'exclusivité du Perito Moreno et que son exploitation touristique est industrielle, nous resterons envoûté par la magie massive de ce glacier.

 

El Calafate, le 15/02/2011

          Asuka  

 

   

Info : Le calafate est une baie locale qui ressemble à la myrtille. Elle pousse sur un arbuste épineux, fort présent dans la steppe patagonne et qui fait des fleurs jaunes éclatantes. Une grande partie du business local tourne autour de ce petit fruit (liqueurs, chocolats, confitures...) et une légende dit que quiconque y a goûté reviendra un jour en Patagonie. Nous y avons goûté...

Guéno

 

SANY3118.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Auré 28/02/2011 21:18



Ca passe du chaud au froid au chaud... ! Bonne continuation (j'espère que vous avez dévalisé les derniers billets dispos et que vous en avez plein les poches !!!!)